top of page
Rechercher

Remettre son pouvoir à l'autre

Dernière mise à jour : 2 déc. 2022

J'ai remis mon pouvoir à l'autre.

Souvent. Pendant des années. Mes relations de couple me permettaient cela aisément.

Ne sachant pas tellement ce que je voulais dans la vie, j'ai vogué au rythme des attentes sociétales et de mes croyances : obtenir un emploi après mes études, avoir un logement, subvenir à mes besoins, construire une vie de couple et de famille.

Pourtant l'univers a essayé de me réveiller à plusieurs reprises pour me remettre vers un chemin de vie plus aligné.


Souvent je n'ai pas écouté. Tout a explosé au diagnostic d'endométriose. Je me rend compte aujourd'hui que j'étais en fait endormie, éteinte, déconnectée de ma joie, ma force intérieure, ma flamme.

Cela fait 5 ans que je me suis reprise en main pour construire mon empire. Personnel et professionnel... brique par brique.


Je surfe sur la vague, parfois au creux, parfois haute.


Me retrouver seule m'a permis d'OSER être de plus en plus la vraie moi.

OSER créer mon business. OSER proposer des ateliers qui vibrent et me ressemblent. OSER construire une yourte. OSER ne pas écouter les conseils et suivre mon chemin. OSER être têtue et bornée. OSER ne plus avoir de limites dans la création. OSER réaliser mes rêves. OSER partir et gravir les montagnes seules. OSER exprimer mes limites, mon besoin de solitude, d'introspection. OSER faire des photos comme j'aime sans me soucier du regard familial, amical, professionnel. OSER exprimer ma sensibilité, ma différence, mes émotions parfois amplifiées. OSER ne plus m'éteindre, briller. OSER exprimer ma vérité, mes expériences, mes opinions, mes fragilités et mes forces. OSER voir grand, voir loin... OSER me faire tatouer autant de fois que ça me plaira. OSER dire non, stop. OSER stopper des relations nocifs mais aussi OSER exprimer ma gratitude, mon amour et ouvrir mon coeur aux relations bénéfiques. OSER la différence...


Je me sens dépouillée de plus en plus de couches d'oignons. La vague est salvatrice pour ça... le creux de la vague m'emporte parfois très fort. C'est dans ces moments où je ne donne plus de nouvelles car mes besoins d'introspection et de solitude sont désormais primordiaux. Quand je remonte, ma force s'est décuplée, ma création plus juste et ma flamme plus forte.

Je vous souhaite à vous aussi une belle (re)connexion avec vous-même. Veillez à ne pas faire éteindre votre flamme... à écoutez les variations de votre corps, vos émotions pour suivre le chemin le plus bénéfique à votre âme.


Angélique RIGAUD


Photo par Elodie MOUTON





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Oser

Comments


bottom of page